Maniema : 13 centres et 19 postes de santé de Beia en rupture de médicaments à Pangi

Six centres de santé de référence, sept centres de santé et dix-neuf postes de santé sont en rupture d’approvisionnement de médicaments dans le secteur de Beia, en territoire de Pangi (Maniema). Le chef de secteur, Jules Swedi Mindo, a indiqué, lundi 6 mai, que cette situation est due à l’impraticabilité de routes.

Il a ajouté que plus de 100 000 habitants répartis dans 6 groupements du secteur de Beia vivent sans eau potable.

Le chef de ce secteur qui compte 10 groupements déplore la situation socio-économique que traverse sa population qu’il considère comme délaissée.

Dans les six groupements les plus touchés, par manque des routes, il est même difficile qu’une moto y accède.

« Au XXIe siècle, il y a 107 474 habitants qui n’ont jamais vu un seul véhicule rouler depuis 1985 et n’ont que trois sources d’eaux potables. 99% de la population consomme l’eau des rivières avec beaucoup des risques que cela comporte. 6 centres de santé de référence, 7 centres de santé, 19 postes de santé en rupture d’approvisionnement des médicaments. 2 écoles maternelles seulement, aucun centre d’alphabétisation, 2 antennes Vodacom seulement au lieu de 17 sollicitées », a détaillé Jules Swedi Mindo.

Il a appelé à une intervention du gouvernement provincial et national pour « aider sa population à sortir de ce gouffre ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner