Province Orientale: 4 personnes meurent de tuberculose à Bunia faute de médicaments

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Quatre personnes sont décédées de la tuberculose à l’Hôpital général de référence de Bunia, chef-lieu du district de l’Ituri, suite à la rupture de médicaments contre cette maladie. Le médecin chef de zone de santé de Bunia, Pascal Mbukana, a avancé ces chiffres, mardi 2 avril, précisant que ces médicaments trainent à Goma, au Nord- Kivu, faute de moyens de transport.

Il craint que le nombre de décès des patients tuberculeux puisse s’alourdir si la rupture de stock de ces médicaments perdure.

Docteur Pascal Mbukana rapporte que plusieurs autres malades déjà dépistés sont en attente de médicaments contre la tuberculose à l’Hôpital général de référence de Bunia.

Pour le chef de zone de santé de Bunia, la rupture de ces médicaments qui dure depuis trois semaines constitue un danger pour les patients et risque de créer la résistance de microbes.

Il demande au gouvernement de la Province Orientale de faire acheminer ces médicaments à Bunia.

La ministre provinciale de la Santé de la Province Orientale, Jeanne Alasha, a déclaré que son gouvernement est d’accord pour faire venir ses médicaments. Mais elle déplore le fait que l’information leur soit parvenue en retard.

Les médicaments de Bunia qui traînent à Goma ont été achetés le Fonds mondial.

En mission à Kisangani (Province Orientale) en février dernier, une délégation du Fonds mondial avait pourtant appelé les partenaires du secteur de la santé à travailler ensemble pour éviter les ruptures de stocks des médicaments de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme comme fut le cas en 2012.

Le Fonds mondial avait déploré le manque de communication entre les partenaires. Ce qui pose d’énormes difficultés dans la gestion de ses différents projets contre ces maladies en Province

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner