Assemblée nationale : le MLC plaide pour un contrôle du gouvernement « sans complaisance »

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) invite la Majorité parlementaire à laisser les députés jouer réellement leur rôle à travers un débat démocratique et un contrôle du gouvernement sans complaisance. La secrétaire générale de ce parti, Eve Bazaiba, a fait ce plaidoyer, jeudi 9 mai, après la rencontre entre l’opposition et la présidente de la chambre basse du parlement, Jeannine Mabunda.

« Vous savez, nous sommes des législateurs. Nous devons commencer par nous-mêmes à respecter les lois, et surtout le contrôle de l’action du gouvernement. C’est ce qui a failli de tous les temps », a déclaré Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC.

Pour Bazaiba, tous les députés doivent jouer leurs rôles, « sinon c’est la population qui en pâtit. »

« C’est inexplicable. Nous sommes en 2019, le monde évalue l’an 4 d’atteinte des objectifs durables. Mais au Congo, nous sommes encore dans les discussions de positionnement de poste », a déploré la secrétaire générale du MLC.

Eve Bazaiba a rappelé que c’est le parlement qui donne un cadre d’actions au gouvernement et dispose le pouvoir de contrôle sur le même gouvernement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner