RDC : 15 radios de Kananga fermées par le fisc

La Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participations (DGRAD) a scellé depuis une semaine quinze radios émettant à Kananga (Kasai-Central), pour non-paiement de plusieurs taxes exigées dans ce secteur. Dans un memo, dont une copie est parvenue jeudi 9 mai à Radio Okapi, les responsables de ces radios disent accepté de régulariser leur situation. Mais ils dénoncent le fait d’autres médias insolvables, selon eux, n’aient pas été fermés.

Ces radios qui ont été fermées par la DGRAD notamment pour non-paiement des droits de déclaration préalable d’exploitation des stations de radios privée.

Ces médias ne se seraient pas non plus acquittés sont de la redevance annuelle de contrôle de conformité ainsi que des droits sur la diffusion de la publicité dans la presse.

Dans leur memo, les responsables de ces radios disent accepter de régulariser leur situation auprès du fisc. Mais ils affirment que cette opération a été décidée par le nouveau gouverneur et pas par la DGRAD elle-même.

« Nous sommes disposés à nous acquitter de nos obligations fiscales, conforment aux lois et règlement en la matière, afin de donner au gouvernement les moyens de sa politique », a affirmé Djenny Tunsele, de la radio Canal 13, tout en dénonçant la procédure engagée par la DGRAD.

De son côté, le directeur provincial de la DGRAD dément toute manipulation, expliquant avoir initié cette opération pour permettre à l’Etat de récupérer de l’argent à travers les taxes exigées dans ce secteur.

Dans un communiqué remis à la presse jeudi, la régie financière affirme que l’action de fermeture des chaines des radios n’a rien avoir avec un ordre donné par le gouverneur de la province.

Le même document soutient que les chaines de radios avaient été prévenues depuis plusieurs années.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner