Assassinat de Chebeya : l’ASADHO plaide pour les véritables auteurs et commanditaires soient traduits en justice

Neuf ans après l’assassinat des activistes des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, l’Association africaine de défense des droits de l’homme (ASADHO), plaide pour que les véritables auteurs et commanditaires de cet assassinat soient traduits. Floribert Chebeya a été assassiné le 2 juin 2010.

 Selon Jean-Claude Katende, président de l’ASADHO a indiqué la justice n’a pas été rendue de manière indépendante dans ce dossier. Il plaide pour la libération des prisonniers arrêtés dans cette affaire qui purgent leur peine depuis près de 9 ans maintenant et ne sont pas, selon lui, les vrais commendataires.

« Nous avons besoin que les personnes qui sont en détention - que nous nous pensons qu’elles sont vraiment innocentes, qu’elles ne devraient pas être là – doivent en fait profiter de cette décrispation politique pour que le dossier Chebeya soit rouvert et que les véritables auteurs et commanditaires soient traduits en justice », a plaidé Me Katende.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner