Insécurité au Nord-Kivu et en Ituri : Sylvestre Ilunga attendu à l’Assemblée nationale

Les députés nationaux élus de la province de l’Ituri se disent vivement préoccupées par l’insécurité grandissante qui prévaut dans l’est du pays occasionnant, entre janvier et mai 2019 plus de 300 morts et un million de déplacés, selon eux. Ils ont exprimé leur inquiétude lundi 3 juin au Palais du peuple dans une question orale avec débat adressée au Premier ministre et déposée au bureau de la présidente de l’Assemblée nationale.

Pour le député Gracien de Saint Nicolas Iracan, auteur de la question orale, le Premier ministre devrait s’expliquer devant la représentation nationale sur l’identité des tueurs dans le Nord-Kivu et l’Ituri. Ils veulent aussi savoir pourquoi les FARDC ne parviennent pas à éradiquer le fléau.

« Quand on voit ce qui se passe sur le terrain, les assaillants qui circulent librement et finalement l’offensive qu’on attendait de FARDC, la sécurité qu’on attend de la police, ça ne vient pas comme il faut. C’est notre inquiétude. Il faut que le Premier ministre passe s’expliquer devant les parlementaires pour qu’on sache ce qui ne marche pas », a affirmé Gracien de Saint Nicolas Iracan.

/sites/default/files/2019-06/040619-p-f-kinshasaquestionoraleavecdebatassnat-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner