EPSP : l’ANAPECO dénonce la perception de la prime de juillet et août dans les écoles d’Uvira

Le président de l’Association Nationale des Parents du Congo (ANAPECO) dénonce la perception de 28 types des frais scolaires non reconnus par les textes légaux dans des écoles de la ville d’Uvira, au Sud-Kivu.

Patient Sindabagoma évoque par exemple la prime du mois de juillet et août de cette année que les responsables des écoles d’Uvira demandent aux parents à la veille de la session de fin d’année scolaire.

Il dénonce le fait que plusieurs enfants aient été chassés depuis le 25 mai pendant les examens hors-sessions et appelle les parents d’élèves de recourir à l’ANAPECO pour ne pas payer ces frais de juillet et août 2019.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner