Cas-info.ca : « Fayulu au sujet du retour de Bemba : le chairman m’a personnellement contacté pour me faire part de son programme »

Revue de presse du vendredi 7 juin 2019

La rencontre entre Martin Fayulu et les étudiants qui s'est tenue au collège Boboto retient l’attention des médias   ce vendredi.

Martin Fayulu a exprimé jeudi à Kinshasa, sa disponibilité d’être à l’aéroport de Kinshasa le dimanche 23 juin pour accueillir Jean Pierre Bemba, rapporte Cas-info.ca alors qu'il n'a pas lancé le même appel pour l'autre leader de Lamuka qui a lui annoncé son arrivée à Kinshasa le 20 juin.

Interrogé à ce sujet, Martin Fayulu, qui se considère toujours comme le vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre dernier, a déclaré qu'il n'avait pas de préférence pour Jean-Pierre Bemba au détriment de Moïse Katumbi.

"Les amis du MLC sont venus me donner le programme de Bemba. Jean-Pierre Bemba m'a appelé pour me donner le programme de son arrivée. Je n'ai pas encore vu les amis de Moïse Katumbi", a dit Martin Fayulu dans des propos relayés par 7sur7.cd.

Mais Cas-info.ca qui suit aussi le feuilleton du retour des leaders de Lamuka au pays révèle que des émissaires de Katumbi se sont rendus chez Fayulu en prévision de l’arrivée à Kinshasa de l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga et président de la plateforme Ensemble pour le changement.

Cas-info.ca rappelle que depuis quelques jours, les deux alliés semblent ne plus jouer le même tango, tant l’un, favorable à Tshisekedi, souhaite se ranger dans l’opposition républicaine alors que l’autre a lui, décidé de se radicaliser dans la résistance.

FCC-CACH : gare au virus de l’extrémisme

Les médias évoquent également le climat qui prévaut au sein de la coalition FCC-CACH.

En rapport avec les relations qui prévalent entre le FCC et CACH, les deux plateformes qui se sont coalisés pour former le gouvernement, Forum des As révèle cette analyse de Jean-Pierre Kambila dans une tribune qui fait la ronde des médias ce matin. "La coalition FCC/CACH n'a certes pas du plomb dans l'aile, mais est sérieusement bousculée. Il est urgent de débloquer les choses, d'éviter les chemins de la méfiance et des extrémismes pour préserver l'essentiel et permettre à la nation d'aller de l'avant", a écrit l’analyste dans cette tribune reprise par ce journal.

En effet, depuis la nomination du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, la coalition FCC-CACH peine a sortir un gouvernement, alors que les experts des deux plateformes sont en négociations depuis des semaines.

Pour Forum des As donc, si ça ne vole pas bas entre le FCC et le CACH, il y a tout de même quelques signes d'inquiétude dans la collaboration entre les deux forces coalisées.

Au regard de ce qui apparait comme un moment de turbulence entre les deux allies, La Prosperite evoque l’exigence d’une intervention urgente pour sauver les meubles.

Le quotidien rapporte le constat fait par l’auteur de cette tribune selon lequel certains signes moins rassurants qui montrent que les deux initiateurs du CACH et du FCC se montrent plus déterminés et marchent manifestement plus vite que leurs militants respectifs. Alors que dans l’un comme dans l’autre groupe existent des partisans de la rupture.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner