Bas-Uele : tensions à Baye après le meurtre d’un agent de l’EPSP

Une tension règne depuis ce samedi matin dans la localité de Bayé, située à 70 km de la cité de Bondo, chef-lieu du territoire portant le même nom. Le meurtre d’un agent de la sous-division de l’EPSP/Bondo, est à la base de cette tension.

Ce meurtre a été commis par un de ses collègues avec qui, il a partagé la chambre à coucher alors qu’ils se trouvaient en mission de service, indique la société civile locale.

D’après le président de la nouvelle société civile de Bondo, John Nzangi, l’incident est survenu à 3 h du matin, dans une chambre à coucher partagée par trois agents de la sous-division de l’EPSP/Bondo.

Ils sont arrivés dans la localité minière de Bayé pour superviser les épreuves de l’examen national de fin d’études primaires.

Le président de cette structure citoyenne précise qu’un des agents qui est, en fait, le fils de la Sous-proved de Bondo a poignardé mortellement un des collègues à 3 h du matin pour une raison non encore connue.

Le deuxième employé de la sous-division se trouvant dans la même chambre voulant intervenir a été blessé grièvement.

En apprenant cette triste nouvelle, les membres de la famille du défunt ont incendié la maison du chef de la sous-division. La police a mis la main sur le présumé meurtrier tandis que le corps de la victime a été acheminée à Bondo dans la journée.

Le blessé, lui est admis dans une structure médicale de la place pour des soins appropriés.

Pour le moment, affirme le président de la nouvelle société civile de Bondo, la tension « est toujours vive à Bayé » alors que l’on se prépare à organiser les funérailles du défunt.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner