Tanganyika : les motards cassent les barrières de péage routier

Les motards ont cassé lundi 25 juin des barrières dressées pour percevoir le péage routier à Kongolo, 390 km au Nord-ouest de Kalemie, dans la province du Tanganyika, selon des témoins. Ils protestent contre la perception des taxes qui, selon eux, ne profitent pas à la population. 

L’autorité territoriale a déployé mardi la police dans la ville de Kongo. Des arrestations sont signalées sur place à la police.

«Nous avons déjà payé la taxe de péage route pendant 3 ans ; aucune route ni un seul pont n’a été réhabilité. C’est l’UDPS-Tshisekedi qui est passé enlever les barrières et non le Président de motards», affirme Stephane Lwamba Kefa, le président du comité des motards.

D’après lui, la casse des barrières a été précédée par une correspondance du bureau sectionnaire de l’UDPS-Tshisekedi adressée à l’autorité territoriale.

Selon les termes de la correspondance, l’ultimatum de 48 heures pour la suppression des barrières de péage route a expiré lundi.

« Le président de l’UDPS aile Tshisekedi m’a instruit de fermer les bureaux de péage, de Transcom et de Sonas. Ils ont toqué à une mauvaise porte parce que l’administrateur que je suis n’est pas compétent pour fermer les bureaux de l’Etat. Ils m’ont dit : Niet ! Si dans 48 heures, vous ne nous donnez pas la solution que nous voulons, le peuple va s’assumer », explique pour sa part Ramazani Kyanga, l’administrateur du territoire de Kongolo.

Le président du bureau sectionnaire de l’UDPS-Tshisekedi est reste injoignable. L’affaire est en instruction au Parquet de Kongolo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner