Masisi : 19 civils tués et 3 femmes violées en une semaine à Shibo et à Kilondo

Au moins 19 civils ont été tués et trois femmes violées dont une fille de dix ans, la semaine dernière à Shibo et à Kilondo, en groupement de Bashali Mokoto, territoire de Masisi (Nord-Kivu), annoncent les sources locales. Ces dernières précisent que ces meurtres et viols, ont été commis par les présumés combattants du NDC-Rénové de Guidon.

La population victime de ces atrocités, exige une enquête sérieuse sur ces « graves violations des droits de l’homme » et que les auteurs soient traduits devant les juridictions compétentes du pays.

Vous pouvez écouter ici, le témoignage de l’un des leaders communautaires de Lukweti, qui s’exprime sous couvert d’anonymat.

/sites/default/files/2019-07/03._020719-p-f-goma_massacre_et_viol_a_lukweti.mp3

Les responsables administratifs de Masisi joints par Radio Okapi promettent de s’exprimer dans les heures qui suivent.

Pétition sur la sécurité adressée au nouveau gouverneur

Le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu, a adressé lundi 1er juillet une pétition au gouverneur nouvellement investi de province, Carly Nzanzu Kasivita. Dans ce document de cinq pages, il décrit la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans le Nord-Kivu avec l’activisme des groupes armés.

Cet activisme se caractérise selon lui par les déplacements intempestifs des populations, les attaques récurrentes dans les grandes agglomérations, des tueries et de viols de civils.

L’élu de Lubero sollicite également du nouveau gouverneur, un plan concret de réinsertion communautaire de près de 600 combattants issus de différents groupes armés de la province, éligibles à la démobilisation.

/sites/default/files/2019-07/04._020719-p-f-goma_petition_jp_lumbulumbu.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner