Maniema : la société civile appelle au renforcement de la MONUSCO à Kasongo

Les organisations de la société civile de Kasongo (Maniema) demandent une représentation de la MONUSCO au Sud du Maniema et appellent à plus d’actions pour la protection des civils dans cette partie du territoire national. Ce vœu a été formulé mardi 2 juillet, à l’issue d’une série d’ateliers de formation et de renforcement des capacités des acteurs locaux en gouvernance sécuritaire, protection des civils et droits de l’homme par les sections substantives de la MONUSCO à Kindu.

« Nous sommes conscients du rôle que les agents onusiens jouent dans la protection des civils depuis des années en République Démocratique du Congo. Nous prierons de tourner votre attention plus dans les zones frappées par les conflits, nous citons : Kasongo et Kabambare où la population a été tyrannisée, massacrée, appauvrie par les milices armées », a déclaré Dieudonné Tumbausa Bomba, le porte-parole de circonstance de ces organisations.

Selon lui, l’implantation d’une section de la MONUSCO à Kasongo serait une bonne chose pour sécuriser la population exposée à beaucoup de risques, parce qu’elle est obligée de parcourir de longs trajets pour puiser de l’eau.

« Certains villages sont encore abandonnés et les habitants sont en déplacement. Les gens ont tout perdu et continuent à le perdre. Nous lançons un appel pathétique à tous nos frères qui hésitent encore en brousse de quitter ce campement pour que la population vive en paix », a déclaré Dieudonné Tumbausa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner