RDC : le PAM triple ses opérations pour secourir 300 000 déplacés en Ituri

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mardi 2 juillet le triplement de ses opérations d’assistance en Ituri pour venir en aide à trois cent mille déplacés par le conflit. L’assistance du PAM, composée de vivres et d’espèces, vise à sauver des vies menacées par de nouvelles violences interethniques dans cette province

Les affrontements entre groupes ethniques ont fait au moins 160 morts ces dernières semaines en Ituri, une province touchée également par la maladie à virus Ebola, affirme le PAM dans un communiqué. 

« Nos pensées vont aux dernières victimes de cette cruauté insensée, dont la plupart sont des villageois qui ont dû fuir pour sauver leur vie, n’emportant pratiquement rien avec eux et ce, juste pendant la saison des récoltes », a déclaré Claude Jibidar, Représentant du PAM en RDC. 

Selon lui, son agence assiste déjà 116 000 personnes déplacées par mois, et elle est en mesure d’intensifier cette aide rapidement. Beaucoup de personnes nouvellement déplacées sont malnutries et ont été contraintes de se déplacer à plusieurs reprises. Elles sont dispersées et cherchent la sécurité dans les centres urbains et dans la brousse, indique la même source.

La crise est aggravée par le fait que l’Ituri est l’une des deux provinces de la RDC en proie à la pire épidémie d’Ebola et « qui a fait plus de 1.570 morts depuis août, principalement dans la province du Nord-Kivu voisine. »  Là aussi, le PAM aide à contenir la propagation du virus en fournissant une aide alimentaire aux personnes qui ont contracté la maladie et à celles qui sont en contact avec les malades.

Des évaluations récentes montrent que la faim s’aggrave en Ituri, en particulier dans les zones touchées par le conflit interethnique au cours de dernières années.

La RDC est la deuxième plus grande crise de la faim dans le monde après le Yémen, avec 13 millions de personnes en insécurité alimentaire, dont 5 millions sont des enfants souffrant de malnutrition aiguë, conclut le communiqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner