RDC : le général Philémon Yav promeut la politique «zéro mort lors des manifestations pacifiques à Goma»

« Zéro mort pendant des manifestations pacifiques, pas de présence d’armes létales pour réprimer les manifestants », a déclaré le commissaire divisionnaire adjoint en charge de la police administrative, le général Philémon Yav, lors de la parade générale de la police tenue mercredi 3 juillet à Goma au Nord-Kivu.

Il n’est plus question de la présence et de l’utilisation des armes létales pendant des manifestations de la population qui, n’est pas l’ennemie de la police, a précisé le général Philémon Yav.

« Nous sommes venus rappeler la troupe de la police du Nord Kivu que les manifestants, ils ne sont pas les ennemis de la police, ils ne sont pas des porteurs d’armes, ils ne viennent pas pour renverser le régime, les manifestants viennent exprimer leurs mécontentements suite à une situation quelconque. Et nous devons les encadrer en tenant compte des instructions que les commissaires provinciaux reçoivent des gouverneurs des provinces », a-t-il fait savoir.

Pour l’officier de la police, la discipline et le respect des droits de l’homme doivent être de mise dans toutes les opérations policières.

« Nous devons encadrer les manifestants, nous devons les disperser, en tenant compte des directives de l’autorité provinciale. Nous devons utiliser des armes non létales, des armes qui ne tuent pas, qui ne blessent pas, puisque demain, nous allons nous retrouver encore avec eux nous allons trouver une solution à l’amiable », a conseillé le général Philémon Yav.

Il a également mis en garde les éléments de la police qui sèment des troubles dans les secteurs miniers, les déserteurs ainsi que ces officiers qui se livrent aux inscriptions illicites des policiers.

Après la ville de Goma, le général Philémon Yav va se rendre à Bunia dans la province de l’Ituri.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner