Procès des experts de l’ONU : subornation des témoins, autre grief retenu contre Jean-Bosco Mukanda

Jean-Bosco Mukanda, poursuivi pour le meurtre des experts de l’ONU au Kasaï, est désormais jugé aussi pour subornation de témoins. Lors de l’audience de lundi 8 juillet, le Parquet l’a accusé d’avoir tenté d’influencer des renseignants appelés pour témoigner devant le tribunal militaire de Kananga dans l’affaire du meurtre de Zaida Catalan et Michael Sharp.

Alors que l’audience du jour devait être consacrée à l’audition de nouveaux renseignants appelés pour témoigner devant le tribunal militaire de Kananga, le ministère public a fait savoir dès l’ouverture qu’il voulait poursuivre Jean-Bosco Mukanda en procédure de flagrance pour des faits de subornation des témoins.

Le colonel relate que le samedi dernier, un agent du Parquet militaire a surpris Jean-Bosco Mukanda avec un téléphone dans sa cellule à l’auditorat militaire.

Le prévenu aurait reconnu posséder ce téléphone depuis avril dernier. Il aurait également avoué avoir utilisé ce téléphone pour échanger avec Kalonga Tshebwe, un renseignant appelé récemment pour témoigner devant le tribunal.

Pour le ministère public, ce comportement constitue ce que la loi qualifie de subornation de témoins.

« Il est dans l’intention permanente d’influencer tout renseignant venant de Bunkonde », a estimé le colonel Muwau.

Interrogé par le tribunal, Jean-Bosco Mukanda a reconnu avoir parlé au téléphone avec Kalonga Tshebwe. Mais il a nié toute volonté de vouloir influencer son témoignage. Il a par ailleurs nié avoir parlé au téléphone avec d’autres renseignants comme le soutient le ministère public.

En plus de l’affaire du meurtre des experts, Jean-Bosco Mukanda va désormais être aussi jugé pour subornation de témoins.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner