RDC : Jean-Claude Mabenze élu gouverneur du Sud-Ubangi

Jean-Claude Mabenze est élu, mercredi 10 juillet, gouverneur de la province du Sud-Ubangi. Le candidat du Front commun pour le Congo (FCC) l’emporte avec 17 voix sur les 27 votants, selon les résultats de la Commission électorale nationale indépendante.

Zabusu Zephyrin, colistier de Jean-Claude Mabenze est élu vice-gouverneur de la province.

Six candidats étaient dans la course pour ce scrutin. Il s’agissait de :

  • Taila Nage
  • Jean-Claude Mabenze
  • Robert Kuluba
  • Gape Monoko
  • Benjamin Penge
  • Jean-Cléophas Koli Mbwase.

A l’issue de l’élection remportée par M. Mabenze, Koli Mbwase se classe en deuxième position avec 7 voix, Taila Nage a obtenu 3 voix et se classe troisième. Tous les autres n’ont obtenu aucune voix.

Le décor était planté depuis le matin à l’assemblée provinciale du Sud-Ubangi, pour la tenue de l’élection de gouverneur et vice-gouverneur.

Tous les 27 députés provinciaux et les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ont répondu présents à la plénière convoquée par le président de l’hémicycle, avec un seul point à l’ordre du jour : l’élection de gouverneur et vice-gouverneur.

Les élections des gouverneurs des provinces du Sankuru et du Sud-Ubangi, suspendues par le Conseil d’Etat, devraient être organisées le samedi 13 avril dernier. Ces scrutins avaient été reportés à la suite d'un désaccord entre la CENI et le Conseil d’État qui avait validé la candidature du gouverneur sortant Taila Nage, pour la province du Sud-Ubangi.

Le Conseil d’Etat avait aussi réhabilité le candidat Joseph-Stéphane Mukumadi dans la course pour le gouvernorat du Sankuru.

Doutes au Sankuru

Au Sankuru, le décor n’est toujours pas planté à l’organe délibérant de la province. Plusieurs sources contactées à Lusambo indiquent que jusqu’à douze heures, locales, la situation est restée terne. Au niveau de la CENI, les dirigeants restent évasifs, indiquant que le bureau ferme à 17h, heure locale.

Une radio émettant sur place affirme que jusqu’ici Lambert Mende attend la suite de son recours déposé à la Cour Constitutionnelle.

Interrogé sur cette question, le rapporteur de la CENI, Jean-Pierre Kalamba indique qu’il y aura plénière et la suite sera communiquée.

Pendant ce temps, à Lodja la police signale le renforcement de son dispositif sur les grandes artères.

« Il s’agit de prévenir car ce matin, il y a déjà eu des troubles au marché central, explique un commandant de la police qui déplore le fait que chacun des deux camps des candidats à l’élection dit ne pas pouvoir supporter une défaite », a affirmé un officier qui fustige les propos qui passent sur toutes les radios locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires