Kalemie : un chef Maï-Maï appelle les autres miliciens à se rendre

Trois mois après sa sortie de la brousse, le leader Maï-Maï Kakozi Mombo Badeux appelle les chefs de milices et autres combattants à le rejoindre, afin de contribuer au retour de la paix dans la province du Tanganyika. Ce colonel autoproclamé est le numéro 2 du groupe Fimbo na Fimbo. Il se réjouit de « la bonne foi des autorités » pour concrétiser le processus de démobilisation et de réinsertion des ex-combattants.

« J’ai été bien accueilli quand je suis sorti de la brousse », affirme Kakozi Mombo Badeux, lançant cet appel aux autres miliciens encore actifs dans la région : « J’insiste, que ceux qui sont encore en brousse sortent, qu’ils viennent se mettre sous les ordres du gouvernement. Moi, j’ai été bien accueilli ».

Le chef milicien reste optimiste quant à la suite du processus de sa réinsertion. Il évoque, par exemple, la question de la libre circulation de ses hommes. Une solution a été trouvée en faveur de tous ceux qui n’ont pas de papiers.

« Nous sommes contents. Nous n’avions pas de carte d’identité. A présent, nous avons obtenu des attestations de perte de carte d’identité, nous sommes contents », affirme-t-il.

Le numéro un du groupe Fimbo na Fimbo, un certain Bitonto, lui ne manifeste pas le désir de se rendre. Bitonto opère sur l’axe Moba au sud de Kalemie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner