RDC : l’éradication d’Ebola demande la synergie de toutes les intelligences (Présidence)

Après la démission du ministre de la Santé, Oly Ilunga, la Présidence de la République affirme que l’éradication de la maladie à virus Ebola demande la synergie de toutes les intelligences du pays et une mobilisation tous azimuts.

Dans une interview accordée lundi 22 juillet à Radio Okapi, le directeur adjoint de la presse présidentielle, Giscard Kusema, dit ne pas comprendre pourquoi le ministre n’a pas associé le Dr Jean-Jacques Muyembe dans cette lutte, alors que l’expertise de ce dernier est reconnue sur le plan international en matière de lutte contre cette maladie.

« La RDC dispose d’une référence en matière de lutte contre Ebola, c’est le Dr Muyembe Tamfum. L’opinion tant nationale qu’internationale constate que depuis le déclenchement de cette épidémie, le ministre démissionnaire n’a jamais voulu associer cette expertise pour lutter contre Ebola », s’est étonné Giscard Kusema.

Le ministre de la Santé publique, Oly Ilunga, a annoncé lundi sa démission. Il déplore la décision prise par Félix Tshisekedi le 20 juillet 2019 de placer la conduite de la riposte à l’épidémie d’Ebola sous sa supervision directe, par le truchement d’un secrétariat technique qui a reçu mission de coordonner l’ensemble des activités de la riposte.

« Ce décret du Premier ministre procède simplement du souci du Chef de l’Etat d’accentuer la lutte contre cette maladie », a expliqué Giscard Kusema.

Il a rappelé que la maladie à virus Ebola sévit en RDC depuis 12 mois « avec une forte menace de propagation ».

« Les résultats sont ce qu’ils sont et on a constaté au niveau du ministère la volonté délibérée de mettre à l’écart des intelligences qui ont une renommée internationale. Nous pensons que c’est une question d’égo », a estimé Giscard Kusema

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner