Nord-Kivu : 2 personnes meurent par balles perdues à Rugari

Des balles perdues tirées par des FARDC du 3416e Régiment FARDC ont tué deux personnes lundi 22 juillet à Rugari, localité située à au moins 40 km au Nord de Goma, en territoire de Rutshuru.  Cette situation a provoqué le déplacement de plusieurs habitants, qui pensaient à de nouveaux affrontements entre FARDC et des groupes armés actifs dans la zone.

Lundi, au village Kakomero, un militaire poursuivait un suspect, un homme qui revenait du champ qu'ils ont cru être un rebelle, indiquent des sources locales. Le militaire a tiré sur le suspect, sans l’atteindre. Ce dernier a trouvé refuge dans une maison d'habitation de Rugari. C’est alors que d’autres militaires se sont mis à tirer plusieurs coups de feu et ont commencé à fouiller les maisons des habitants.

Deux femmes ont été tuées et cinq autres personnes grièvement blessées par balles. Les blessés ont été acheminés à l’Hôpital général de référence de Rutshuru.

Selon les sources locales, les militaires accusent la population de cette partie du territoire de collaborer avec les FDLR et les Nyatura. Certains habitants ont fui vers Rumangabo et Kibumba, d’autres vers la paroisse catholique de Rugari.

Le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 s’est rendu ce mardi 23 juillet sur place à Rugari, affirme le major Njike Kaiko, porte-parole de la 34e région militaire. Les FARDC comptent s’exprimer après cette visite.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner