Un député dénonce les tracasseries policières et militaires au Tanganyika

Le député Jean Manda Kansabala, élu de la circonscription de Moba a dénoncé jeudi 25 juillet des cas de tracasseries policières et militaires sur les différents axes routiers de ce territoire de Tanganyika.

« J’ai constaté plusieurs barrières illégales (érigées par la) PCR (Police de circulation routière) et l’armée, qui perçoivent de l’argent. Sur l’axe Moba-Mwanza-Kabwela-Kamena, axe Kirungu-Kasenga-Pepa, j’ai parlé avec les policiers qui ont reconnu (qu’ils étaient) ‘en train de demander un petit rien de 3000 francs congolais », a témoigné Jean Manda Kansabala, après deux semaines de vacances parlementaires dans son fief électoral. 

Les militaires aussi exigent 500 francs pour le passage de chaque voyageur en vélo. 

« La population, elle peut sortir le matin - pour rentrer à la maison - il faut qu’elle dépense les 4 000 francs chez les policiers, les 500 francs aller et retour chez les militaires, ça fait 1000 francs ; donc, au moins 5 000 francs par jour», a détaillé le député.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner