Le Potentiel : «Après l’élection au Sénat, Bahati revendique une nouvelle majorité parlementaire autour du FCC – CACH – AFDC/A»

Revue de presse du lundi 29 juillet 2019

Les journaux parus lundi 29 juillet à Kinshasa analysent l’élection des membres du bureau définitif du Sénat.

En dépit de sa défaite face à Alexis Thambwe Mwamba, choix de Joseph Kabila, explique Le Potentiel, Modeste Bahati revendique toujours son appartenance à la majorité parlementaire. Il pense de ce fait peser de tout son poids dans la formation du prochain gouvernement ; Car, pour lui, « le résultat démontre qu’effectivement, il faut une nouvelle recomposition politique surtout au sein de la majorité présidentielle désormais composée, selon lui, de trois forces : le FCC, le CACH et l’AFDC-A ».

Pour ce journal, la grosse surprise des élections au Sénat a été la défaite du FCC Evariste Boshab qui perd la 1ère vice-présidence au profit de l’ancien Premier ministre Samy Badibanga.

« Samy Badibanga, est élu premier vice-président du Sénat face au candidat FCC, pourtant, la plateforme majoritaire au sénat », écrit Times.cd.

Actualité.cd note aussi que deux de six candidats FCC n’ont pas été élus, en dépit de la large majorité au Sénat. 

« Thambwe Mwamba passe … Boshab à la trappe ! », titre Le Phare qui estime que si pour le poste de président du Sénat, le ticket du FCC a raflé la mise, ce n’était pas le cas pour le fauteuil de 1er vice-président, indique le journal, insistant sur le fait que « la famille politique de l’ancien président de la République, Joseph Kabila a enregistré un véritable séisme. Son joker, Evariste Boshab, a subi un revers inattendu ».

Quoiqu’il en soit, Forum des As à sa une rapporte que le FCC félicite ses sénateurs pour leur loyauté, leur discipline et le respect des engagements. Il faut cependant reconnaitre que « l'élection d'Alexis Thambwe Mwamba n'était pas évidente. On peut donc comprendre que Kingakati renvoie, en guise d'ouf de soulagement, l'air frais de cette ferme où se ressourcent les pèlerins kabilistes », note le journal.

« Election au Sénat : Bahati dépaysé, Boshab trahi par les siens ! », s’exclame La Prospérité. Alors que certains candidats ont raflé des sièges même avec des résultats pas du tout satisfaisants, d’autres par contre, ont carrément mordu la poussière, analyse le quotidien, ajoutant que les résultats de ces élections sont révélateurs de beaucoup de choses qui devront constituer des leçons pour plusieurs.

« Outre les spéculations disant que Samy Badibanga aurait donné ‘‘10.000 dollars’’ aux grands électeurs, la réalité est que selon certaines langues déliées, il a bénéficié du soutien des frustrés du FCC et des Sénateurs du Grand Kasaï mais aussi de l’appui multiforme du CACH, sous couvert du parti des progressistes, son parti pour faire diversion », soutient le tabloïd.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner