Nord-Kivu : la société civile de Mayi Moya suggère à François Grignon des négociations avec les ADF

La société civile de la localité de Mayi Moya, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), propose que des négociations soient engagées avec les rebelles ougandais des ADF. C’est l’option que cette structure citoyenne a présenté mardi 30 juillet au Représentant spécial adjoint intérimaire du Secrétaire général de l’ONU chargé de la protection et des opérations en RDC, François Grignon.

La société civile se dit exaspérée par l’insécurité et l’activisme des groupes armés, dont les ADF. Elle souhaite qu’une nouvelle approche soit prise en compte pour résoudre le problème des ADF, si l’action militaire contre ce groupe armé devient inefficace.

Une femme membre de la délégation de la société civile qui a rencontré François Grignon a souligné qu’il y aurait actuellement plusieurs veuves. Selon elle, leurs maris ont été soit tués, soit kidnappés au cours de différentes attaques de ce groupe armé. Elle a aussi ajouté que plusieurs enfants orphelins n’étudient pas dans la région.

François Grignon a visité la localité de Mayi Moya et la commune rurale d’Oicha dans le territoire de Beni.

A Mayi Moya, il a échangé avec les autorités et les responsables de la société civile locale pour évaluer la situation dans la région caractérisée par la reprise des attaques de l’ADF.

Le responsable onusien a également visité une base opérationnelle de la brigade d’intervention de la MONUSCO installée dans cette localité pour protéger les civils face à la menace des ADF.

François Grignon s’est ensuite rendu à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni où il s’est entretenu avec le commandant de la police.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner