RDC : démission du ministre de la Santé après la décision du chef de l’État de superviser directement la riposte contre Ebola

 

Quarante-huit heures après la décision du chef de l’État de placer la riposte contre Ebola sous sa supervision directe, le ministre de la santé publique a démissionné lundi lundi 22 juillet de son poste. Oly Ilunga évoque plusieurs raisons qui justifient sa décision. Il cite entre autres le fait que le secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola ait été mis en place par un décret du premier ministre antidaté du 18 mai 2019 et contresigné à son insu.

La présidence de la République estime de son côté que la lutte contre Ebola nécessite la synergie de toutes les intelligences

 

Quelle lecture faire de cette situation ?

 

Invités

Giscard Kusema, Directeur adjoint de la presse présidentielle.

Dr Bathé Ndjoloko, Député national. Il est ancien coordonnateur terrain de la riposte contre Ebola en sa qualité d’ancien Directeur général de la Direction générale de lutte contre la maladie.

Dr Michel Yao, Responsable des opérations d’urgence pour l’OMS Afrique et Coordonnateur de la riposte contre Ebola pour l’OMS au Nord-Kivu et en Ituri.

 

 

/sites/default/files/2019-07/23072019-a-f-dec-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner