Masisi : au moins 220 000 déplacés vivent dans de mauvaises conditions(OCHA)

Au moins 200 000 personnes   déplacées, vivent dans de mauvaises conditions et sont soumises aux exactions de tout genre, causées par des affrontements récurrents des groupes armes mais aussi les opérations militaires. Ces chiffres sont donnés par le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans son rapport publié vendredi 2 août et intitulé « Masisi sous haute tension ». OCHA recommande entre autres de renforcer la protection des civils à travers des mesures efficaces pour permettre aux humanitaires d’accéder à cette zone.

D’après ce rapport de OCHA, sur plus de 220.000 personnes déplacées enregistrées au 25 mai dernier, 20% vivent dans des sites de déplacés et les autres dans des familles d’accueil.  Toutes ces personnes vivent dans un climat d’insécurité caractérisé par des incidents, abus et tracasseries.

Les taxes et barrières illégales, les arrestations arbitraire, enlèvements, viols, meurtres font partie du vécu quotidien des communautés, précisé le rapport.

Plus de 1600 personnes ont été victimes des violences depuis le début de l’année jusqu’en fin juin, alors que 557 civils ont perdu la vie entre janvier et juin 2019 poursuit Ocha.

Sur le plan sanitaire, ce territoire est aussi confronté au problème de cholera. Comme conséquence, indique OCHA, cette situation engendre de plus en plus une vulnérabilité socio-économique et des nouveaux conflits armés. L’administrateur du territoire de Masisi sollicite l’implication du gouvernement pour la résolution de ces problèmes. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner