RDC : 1.800.000 USD pour scolariser 25 400 enfants victimes de conflits de Djugu

Près de 25.400 enfants, parmi lesquels ceux qui ont abandonné le chemin de l’école à la suite des conflits de Djugu, seront pris en charge au cours de l’année scolaire prochaine. L’UNICEF dit avoir mis à la disposition d'AVSI (Association volontariat service International) une enveloppe d’environ 1.800.000 dollars américains pour réaliser le projet CERF (Central emergency eesponse fond) consacré à la scolarisdation des enfanst affectés par ces conflits. Ce projet vient à point nommé, au regard de besoins qu’il y a dans cette entité notamment en termes d’infrastructures scolaires détruites par des assaillants, a affirmé samedi 10 août la commissaire provinciale en charge des affaires humanitaires.

Selon Stefano Sangali, le chef de projet CERF, les activités ciblées sont entre autres l’organisation des cours de récupération pour 4 000 enfants hors système scolaire afin de faciliter leur réintégration, la tenue des séances des cours de rattrapage pour 7500 enfants en retard scolaire. Stefano Sangali explique les critères de sélection :

« Chaque enfant doit avoir le droit d’étudier. On prend en considération les enfants déplacés et les enfants avec handicap - par rapport à l’inclusion – les enfants orphelins, les enfants autochtones aussi qui sont en train de souffrir par rapport à ce conflit. » 

Selon le responsable en charge de l’éducation à l’UNICEF, Cicéron Lifenya, différentes analyses faites ont démontré en suffisance que les jeunes sont sérieusement exposés au risque de se faire enrôler dans le groupe armé.

« On a des problèmes très sérieux par rapport à l’éducation. Toute aide qui vient vraiment ici nous aider en urgence est la bienvenue.  Nous allons regarder si les vingt mille (enfants) vont être réintégrés à l’école et aussi construire et réhabiliter les bâtiments », a indiqué la commissaire provinciale en charge des questions humanitaires, Jeanne Alasha.

Depuis plusieurs mois, cette partie de la province de l’Ituri est secouée par les  violences perpétrées par des hommes armées.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner