RDC : au moins sept morts lors des combats entre l’armée et des assaillants à Djugu

Les combats ont opposé mercredi 7 août matin les FARDC et les assaillants aux villages de Jiba et Abhu, secteur de Walendu Pitsi dans le territoire de Djugu. L’armée avance un bilan de sept assaillants tués et cinq autres blessés. Selon d’autres sources de sécurité, trois militaires ont été également blessés par balles.

Des sources concordantes rapportent qu’un groupe d’assaillants armés a attaqué les positions des FARDC mercredi matin vers 05 heures à Jiba et Abhu. L’armée a répliqué et les combats se sont poursuivis pendant quelques heures.

Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, ces assaillants ont été mis en déroute. Sept parmi eux ont été tués et cinq autres blessés lors des combats, une arme du type PKM récupérée ainsi que 423 munitions, précise-t-il.  Des sources locales et de sécurité rapportent qu’il y a eu trois blessés dans le rang de l’armée.

Les forces loyalistes continuent à traquer ces inciviques pour nettoyer la zone. D’après des sources locales, ces assaillants sont en débandade. Ils ont fui vers les montagnes qui surplombent le littoral du lac Albert.  

Selon la société civile locale, il s’agit de la troisième attaque des assaillants en l’espace d’un mois dans la localité de Jiba et sa périphérie. Son président déplore l’activisme de ces hommes armés, qui empêche les déplacés de regagner leurs villages. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner