Kananga : les prévenus présentés comme ayant décidé de la mort des experts de l’ONU nient tout

Les prévenus Jaria Mulumba Muteba, Paul Tshiputu Kabeya Beya, André Mbuyi Katshiavu et François Badibanga Kapena présentés par la cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental comme ceux ayant décidé de la mort des experts de l’ONU nient ces charges portées contre eux.

Mulumba Muteba Jaria a expliqué qu’il avait vécu la scène de la mort de Zaïda Catalan et Michael Sharp comme observateur dans la parcelle de Bula Bula.

Tshiputu Kabeya Beya Paul a indiqué n’avoir pas été sur le lieu lors de l'exécution de Michael Sharp et Zaida Catalan. Les deux ont souligné avoir été écartés du pouvoir coutumier, à la suite de l’arrivée de la milice de Kamuina Nsapu et n’avaient plus aucun pouvoir de décision.

Pointé également par le ministère public, André Mbuyi Katshiavu a affirmé, pour son part, n’avoir pas été à Moyo Musuila, le 12 mars 2017, jour de la mise à mort de deux experts de l’ONU.

Dans sa déposition, Katshavu a souligné qu’il était absent du village et ne connait rien de cette affaire.

François Badibanga Kapena, cet autre prévenu accusé d’avoir assisté à toutes les séquences sur la mort de deux experts de l’ONU a rejeté tout en bloc, refusant même de confirmer ses déclarations dans le procès-verbal qui avait été établi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner