Henri-Thomas Lokondo juge sa suspension du regroupement PALU et Alliés d'irrégulière

Henri-Thomas Lokondo, l’un des membres du regroupement politique PALU et Alliés suspendus de ce regroupement pour avoir contesté la liste de potentiels ministres envoyée au Premier ministre Ilunga, estime que son exclusion est irrégulière. L’élu de Mbandaka s’est ainsi exprimé mercredi 14 août à Kinshasa devant la presse.

« J’avais dit aux amis de PALU que moi je n’étais ni preneur ni demandeur d’un poste au niveau du gouvernement. On avait demandé que chaque regroupement politique propose trois membres pour chaque poste. Pour nous, comme il y a deux postes, on devrait présenter six membres. Tous les six membres qui ont été proposés sont des membres du PALU. Ce qui n’est pas normal. Ils ont fait des réunions en catimini, sans informer les alliés. Alors que si nous les alliés, nous n’étions pas là, le PALU n’allait pas avoir le seuil de représentativité au niveau national », dénonce Henri-Thomas Lokondo.

Elvis Mutiri wa Bashara et Yaceinte Richelieu Lumumba ont aussi été suspendus pour une durée indéterminée du regroupement PALU et Allié pour les mêmes raisons.

Toutes les tentatives de Radio Okapi pour avoir la réaction de Lugi Gizenga ou l’un des cadres du regroupement politique PALU et Alliés n’ont pas abouti.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner