Ituri : affrontements entre l’armée et des hommes armés, deux morts

Les FARDC ont lancé l’assaut jeudi 15 août contre un groupe d’assaillants vers les localités de Jukri et Tcheibi dans le territoire de Djugu. « Deux parmi ces inciviques ont été tués » et une arme récupérée ainsi que des munitions récupérées lors de ces combats, rapporte le porte-parole des FARDC en Ituri, lieutenant Jules Ngongo. Selon lui, les forces loyalistes continuent à rechercher ces assaillants, qui sont en errance dans cette entité territoriale, pour les mettre hors d’état de nuire.

Les militaires étaient en patrouilles pour sécuriser la population contre les attaques des assaillants, dont la présence était signalée entre les localités de Jukri et de Tchaiba. Chemin faisant, ils ont surpris un groupe de ces hommes armés en errance dans la zone, précise le porte-parole des FARDC en Ituri.

Ils ont ouvert le feu sur les ennemis. Après des combats qui ont duré presque une heure, ces hommes armés ont fui. Deux parmi eux ont été tués et une arme avec le chargeur garni des munitions a été récupérée, selon la même source.

Le lieutenant Jules Ngongo signale que les militaires sont mobilisés pour poursuivre ces assaillants partout où ils se sont retranchés pour instaurer la paix à Djugu :

« Les forces armées continuent à anéantir le groupe de Ngudjolo. L’option pour les forces loyalistes, c’est d’aller chercher ces hors-là loi partout où ils sont cachés pour les coincer et récupérer les armes afin que l’autorité de l’Etat soit rétablie dans le territoire de Djugu ».

Selon lui, en dehors des opérations militaires, certains chefs coutumiers accompagnés d’officiers militaires procèdent à la sensibilisation des habitants dans plusieurs localités du territoire de Djugu. Leur objectif est de les conscientiser à collaborer étroitement avec l’armée pour permettre d’anéantir ce groupe armé. Cette initiative porte déjà des fruits notamment le retour de certains déplacés dans leurs villages d’origine et la réouverture de certains marchés locaux, a poursuivi le lieutenant Ngongo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner