Nord-Kivu : l’ICCN installe des points de contrôle pour prévenir Ebola dans les parcs

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a installé, samedi 17 août, au moins trois points de contrôle et de prévention contre la maladie à virus Ebola, dans le parc national des Virunga.

Sans fournir des chiffres, le directeur de communication de l’ICCN pour le parc national des Virunga, Wenga Mulayi a déploré une légère baisse du nombre de touristes qui visitent le Parc, depuis l’annonce du premier cas d’Ebola dans la ville de Goma et la déclaration de l’épidémie comme urgence sanitaire mondiale.

Ce qui, pour lui, constitue un manque à gagner pour l’ICCN, mais aussi pour le pays.

Le premier poste de contrôle est installé au pont de la Rwindi, sur l’axe Goma-Butembo, en territoire de Rutshuru, est déjà opérationnel.

Les deux autres sont en cours d’installation au pont Semuliki et au bac Kambo, dans le territoire de Beni, vers la frontière avec l’Ouganda, a précisé Joël Wenga Mulayi, directeur de communication de l’ICCN pour le parc national des Virunga.

Selon lui, par ce projet de lutte contre la maladie à virus Ebola, l’ICCN vise à contribuer à la sécurité des voyageurs qui traversent le parc, par la surveillance de leur santé.

Les dispositifs placés à ces points de contrôle comprennent le test de température, le lavage des mains, mais aussi l’enregistrement des passagers pour une banque des données, en cas de besoin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner