RDC : plusieurs organisations de la société civile dénoncent un arrêté nommant de nouveaux bourgmestres à Kinshasa

Plusieurs organisations de la société civile, parmi lesquelles l’Église du Christ au Congo (ECC), l’Association africaine de défense des droits de l’homme (ASADHO) et l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) dénoncent les nominations des bourgmestres de la ville de Kinshasa, publiées vendredi 16 août 2019 et attribuées au gouverneur Gentiny Ngobila.

Ces organisations parlent de fraude et d'irrégularité et demandent l’annulation de cet arrêté qui viole la constitution. De son côté, le cabinet du gouverneur de Kinshasa a dénoncé dimanche le document portant ses nominations, indiquant qu'il s'agit d'un faux conçu et diffusé par des personnes mal intentionnées

-Comment analyser cette situation ?

 

INVITES

 

-Amisi Makutano Adolphe, vice président de la jeunesse de l’Udps et communicateur du parti

-Jean-Claude Katende , président de l’ASADHO,

-Maitre Sudi Alimasi Kimputu, expert en décentralisation.

 

/sites/default/files/2019-08/19082019_dec_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner