Nord-Kivu : près de 16 000 ménages de déplacés en détresse à Nobili

Près de seize mille familles déplacées sont enregistrées dans le village de Nobili, chefferie de Watalinga (Nord-Kivu). Ils ont fui ces derniers mois les attaques des ADF dans leurs milieux. Cette information a été donnée par le comité de sécurité territorial au cours d’une réunion tenue jeudi 22 août à Nobili.

Selon les humanitaires œuvrant dans la région, 15 991 ménages déplacés et réenregistrés reçoivent régulièrement une assistance.

Au niveau sécuritaire, la présence de plusieurs groupes armés a été signalée dans cette chefferie. Il s’agit notamment des ADF, qui sont encore très actifs en cette période de récolte du cacao.

Une délégation composée de différentes sections de la MONUSCO/bureau de Beni et des membres du comité local de sécurité, élargie aux différentes structures de la société civile locale, s'est déplacée jeudi jusqu’à Nobili pour s’imprégner de la situation sécuritaire et humanitaire que connaît la chefferie de Watalinga en territoire de Beni.

Pour l’administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana, la tenue de cette réunion à Nobili a permis de connaître les réelles revendications de la population locale. « On venait de me transmettre tout un chapelet de problèmes. A mon tour, je vais les transmettre à la hiérarchie », a-t-il promis.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner