Avec Antonio Guterres, Lamuka a évoqué la nécessité d'une réforme de la Cour constitutionnelle et de la CENI

La coalition Lamuka a plaidé, lundi 2 septembre, auprès du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres pour une réforme de la Cour constitutionnelle et de la CENI. 

Pierre Lumbi qui conduisait cette délégation de l'opposition a estimé que les élections de décembre 2018 étaient un gâchis.

La délégation de la coalition FCC-CACH, par contre, s’est félicitée de l’alternance issue des élections qu’elle a jugées démocratiques et de la bonne marche des institutions. Elle a été conduite conjointement par Néhémie Mwilanya Coordonnateur du FCC et Jean-Marc Kabund, celui du CACH.

Pour Jean-Marc Kabund, l’alternance politique en RDC peut faire cas d’école dans la sous-région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner