RDC : les agents de la MIBA demandent le limogeage du comité de gestion de cette entreprise

Les agents de la Minière de Bakwanga (MIBA) demandent au Chef de l’Etat et au Premier ministre de limoger le comité de gestion et le conseil d’administration de leur entreprise. Ils ont exprimé ce vœu mardi 3 septembre, au deuxième jour d’une série de manifestation déclenchée la veille.

Ils accusent les membres du comité de gestion et du conseil d’administration de mauvaise gestion et dénoncent l’impunité dont bénéficient « ceux qui portent préjudice à la survie de l’entreprise. »

« Nous dénonçons des cas flagrants des vols des diamants. Ceux qui volent ne sont pas punis et ceux qui décrient sont inquiétés », s’étonne Eugene Badibanga Kabongo, vice-président des forces syndicales congolaises (FOSYCO).

Selon lui, le travailleur est clochardisé et n’est pas « au centre des activités de la direction. »

« S’il y a de l’argent qui entre, qu’il provienne de la location des bâtiments, ou issu des différents contrats, le travailleur ne se retrouve pas. Le dernier cas en date, sont les 5 millions USD que nous a donnés la Générale des carrières des mines (GECAMINES), nous ne savons pas où est parti cet argent », affirme Eugène Badibanga.

Il reste convaincu qu’il peut y avoir changement à la MIBA si l’équipe dirigeante actuelle était changée.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner