Stéphane Kamundala appelle au désarmement de toutes les milices au Maniema

Le président de la société civile du Maniema, Stéphane Kamundala, interpelle les autorités congolaises sur la nécessité d’obtenir le désarmement de tous ces groupes des miliciens qui pullulent dans la région.

Il y a beaucoup d’armes et beaucoup d’hommes armés - aux esprits et tempéraments différents, qui circulent au Maniema. « Il est impérieux de monter des mécanismes de reddition, de dépôt d’armes et d’encadrement de tous ces gens-là », estime Stéphane Kamundala. 

Il revient également sur les circonstances de la libération de Philip Botha, un sujet sud-africain travaillant pour la société BANRO, après 41 jours de captivité par les Maï-Maï Malaika à Salamabila.

M. Kamundala répond aux questions de Mathieu Ilunga :

/sites/default/files/2019-09/060919-p-f-kindu_invite_me_stephane_kamundala_presidnt_de_la_societye_civile_force_vive_du_maniema-00-mtth.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner