Djugu : 2 personnes tuées dans une incursion des miliciens à Lokpa

Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres enlevées au village Lopka, chef-lieu de la chefferie de Bahema-Nord en territoire de Djugu (Ituri), dans le nuit de jeudi à ce vendredi 13 septembre. C’est après l’incursion des hommes en arme dans cette entité.

Plusieurs biens des habitants ont également été pillés, renseignent des sources de la société civile à Lopka.

Selon la société civile de Mazé, entité voisine de Lopka, ces assaillants ont opéré durant près d’une heure, soit de 23h à 00h locales. Ces personnes, dont l’effectif n’est pas connu, étaient munies d’armes blanches ainsi que des fusils de guerre.

Pour ne pas attirer l’attention des militaires, ces assaillants n’ont pas tiré un seul coup de feu, a affirmé à Radio Okapi Jean-Vianney Ngussu de la société civile de Mazé. Ils se sont aussitôt attaqués à ces habitants, à l’arme blanche où deux personnes ont été sauvagement abattues à la machette.

Ces assaillants se sont ensuite livrés au pillage des chèvres appartenant à cette population. Certaines personnes ont été prises de force pour transporter les butins de ces hommes armés vers Tete et Gora, en groupement de Ladedjo d’où sont venus ces assaillants, ajoute la société civile de Maze.

Le porte-parole de l’armée en Ituri confirme la nouvelle de cette attaque. Le lieutenant Jules Ngongo reconnait cependant que ces miliciens utilisent des « méthodes rusées pour échapper au contrôle des militaires des FARDC ».   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner