Le Phare : « Signature de l’Acte d’engagement ; gouvernement, les ministres la corde au cou ! »

Revue de presse du jeudi 19 septembre 2019

L’acte d’engagement éthique signé mercredi par les membres du gouvernement Ilunga fait la Une des journaux parus jeudi 19 septembre à Kinshasa. 

« Les membres du Gouvernement que dirige le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le tout premier de l’ère Félix Antoine Tshisekedi, ont désormais l’information nécessaire sur la conduite à observer en tant que gestionnaires des affaires publiques », informe Le Phare, précisant que L’Acte d’engagement qu’ils ont librement signé, hier mercredi 18 septembre au Salon rouge de l’immeuble du Gouvernement, définit clairement le comportement que doit avoir un ministre, notamment ses droits et devoirs en tant que membre du Gouvernement, ainsi que des sanctions qu’il encoure en cas de manquement aux prescrits du Code de bonne conduite.

« Aucun membre du gouvernement ne peut se soustraire de cette obligation. Ceux qui étaient absents à cette cérémonie de signature parce qu’appelés à d’autres urgences d’Etat, le feront une fois de retour à Kinshasa », conclut le quotidien.

Le gouvernement Ilunkamba, épris d’engagement pour la réussite du quinquennat de Felix Tshisekedi, fait signer l’acte d’engagement aux membres du gouvernement, renchérit Depeche.cd. Ces derniers sont ainsi invités à s’abstenir de tout acte de corruption.

A cet effet, le Premier ministre a rappelé aux membres de son gouvernement d’avoir un comportement éthique, tel que repris dans son programme d’action adopté à l’Assemblée nationale, rapporte le media en ligne, précisant que ces membres du gouvernement sont par ailleurs interdits d’exercer les actes incompatibles avec leurs fonctions, aussi l’exercice d'activités commerciales.

En signant donc mercredi cet acte d’engagement d’éthique, espère le quotidien Forum des As, Ilunga et son équipe savent désormais à quoi s’en tenir ! « Pas de pitié pour tout membre du Gouvernement Ilunkamba, pris en flagrant délit de corruption. Au cours d'une cérémonie officielle organisée hier mercredi 18 septembre par le Premier ministre, en collaboration avec l'Observatoire de la surveillance de la corruption et de l'éthique professionnelle (OSCEP), tous ont convenu de faire un front commun contre la corruption en RD Congo. Un engagement traduit par la signature d'un Code de bonne conduite devant le Premier ministre », note le journal.

Pour La Prospérité, un Etat sans éthique est un corps sans vie. Cet acte d’engagement éthique, selon le tabloïd, permettra aux membres du gouvernement de se démarquer des autres citoyens par un comportement plus qu’exemplaire, distingué et différent des générations précédentes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner