Bukavu : l’ICCN et les riverains du parc de Kahuzi Biega veulent résoudre leur conflit

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) se dit décidé à mettre fin au conflit qui l’oppose aux communautés vivant dans le parc de Kahuzi Biega et les populations riveraines. L’ICCN organise à ce sujet, depuis jeudi 19 septembre à Bukavu, une réunion de deux jours avec des experts de l’environnement et les représentants des populations concernées.

La rencontre vise à mettre en place un cadre chargé de faire une meilleure gestion et la résolution des conflits dans et autour du parc national de Kahuzi Biega. Le fossé semble être profond entre l’ICCN et les pygmées particulièrement. Ces derniers réclament que le gouvernement de la RDC puisse leur restituer le parc national de Kahuzi Biega, qu’ils considèrent comme leur habitat naturel.

« Nous nous sommes vus un jour expulsés de ces forêts, nommées aujourd’hui ‘Parc national de Kahuzi Biega’. Donc, la revendication fondamentale reste la restitution de nos terres, où nos communautés vont se développer comme les autres », a affirmé Espérance Binyuki Nyota, l’une des représentants des pygmées à ce forum.

Le directeur général de l’Institut congolais pour la conservation de la nature, Cosma Wilungula parle plutôt d’un problème d’incompréhension et dit attendre l’implication de tous pour la protection de Kahuzi Biega. « On doit aider à pouvoir ramener les gens à cohabiter, parce que le parc c’est le parc de ceux-là qui habitent la région, c’est le parc de la RDC », a-t-il indiqué.

Le parc national de Kahuzi Biega déplore la déforestation de 300 hectares par les peuples autochtones, qui envahissent ce patrimoine mondial.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner