Le Phare : « Affaire Matubuana, Luemba et Mimie : l’assemblée provinciale cautionne le scandale sexuel »

Revue de presse du mercredi 25 septembre 2019.

Les députés provinciaux du Kongo-Central ont pris, mardi 24 septembre, « la malheureuse, impopulaire et inquiétante décision » de voter contre la levée des immunités du gouverneur de leur province, Atou Matubuana, sollicitée par le Procureur général près la Cour de cassation, regrette Le Phare.

Et pourtant, ajoute le quotidien, des millions de Congolaises et Congolais, indignés par les images obscènes du sextape ayant pour acteurs principaux son vice-gouverneur, Justin Luemba, et son ex-assistante, Mimie Mayita, et dont il est accusé d’être le présumé commanditaire, s’attendaient à voir cet organe délibérant donner carte blanche à ce haut magistrat pour des poursuites judiciaires en bonne et due forme.

En prenant la triste option de cautionner le scandale sexuel, les députés provinciaux du Kongo-Central viennent de se disqualifier non seulement à l’égard de leurs électeurs mais aussi de l’ensemble de la communauté nationale, se désole le tabloïd.

Atou Matubuana ne sera pas poursuivi en justice, renchérit Cas-info.ca. Le média en ligne explique que sur 40 députés présents, 21 ont voté contre le réquisitoire du Procureur général près la Cour de cassation, qui attendait de l’assemblée provinciale l’autorisation de poursuivre Atou Matubuana, accusé d’avoir orchestré un scandale sexuel contre son adjoint, Justin Luemba.

Mais, ce n’est pas ce que pense le député Fabrice Puela, cité par Dépêche.cd. Selon lui, la Cour de cassation peut maintenant poursuivre Matubuana, malgré le vote effectué par les députés provinciaux, la majorité absolue n’a pas été atteint.

Pour lui, l’article 178 du règlement intérieur de l’assemblée provinciale parle de la majorité absolue des membres qui composent cet organe délibérant.

« Ils sont au total 41 et la majorité absolue de ce nombre est 22. C’est ainsi qu’à l’issue du vote, Anatole Pierre Matusila n’a pas fait passer le procès-verbal au vote et s’est réservé de signer. Les résultats de ce vote ont été envoyés à la Cour de cassation pour appréciation », décortique le député Puela.

A la tribune de l’ONU

Congoprofond.net s’intéresse à la 74e session de l’Assemblée générale de l’ONU et annonce que Félix Tshisekedi s’exprime ce jeudi.

De son côté, Actualité.cd rapporte que Félix Tshisekedi a eu un entretien avec l’homme d’affaires américain Bill Gates mardi 24 septembre à New York (USA). Les échanges ont tourné notamment autour de l’action en Afrique et en RDC de Bill & Melinda Gates Foundation (BMGF).

La fondation américaine humaniste philanthropique créée en 2000 est engagée en Afrique à travers plusieurs investissements et le soutien notamment à GAVI Alliance, qui permettent d'apporter des vaccins vitaux aux enfants. BMGF avait également financé en juillet le forum national sur la vaccination et l’éradication de la poliomyélite en RDC, rappelle le portail.

Dans le volet société, 7sur7.cd renseigne qu’un enseignant va toucher 245 USD dès le mois d'octobre.

Le site internet se base sur le rapport de la commission composée des experts des ministères de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), du Budget et des Finances.

Cette commission a été mise en place pour examiner la faisabilité de la gratuité de l’éducation de base en RDC.  Le gouvernement a opté pour le réajustement de salaire de 410.284 enseignants payés ; tel que présenté par l’équipe d’experts.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner