Comment réduire les importations alimentaires en RDC ?

Chaque année, la production locale des céréales de base et des denrées agroalimentaires n’arrive pas à faire face à la demande des marchés locaux de la RDC. Et pourtant, les potentialités agricoles de la nation congolaise ne peuvent pas justifier les importations alimentaires, qui selon la Banque centrale du Congo (BCC) représentent en moyenne une valeur annuelle de plus au moins 1,5 milliard de dollars américains.

- Que faut-il faire pour réduire les importations alimentaires en RDC ?

- Quelles sont les filières qu’il faut privilégier dans le cadre de la relance du secteur agricole en RDC ?

Marcel Ngombo discute de ce sujet avec Jean De Dieu Minengu, vice-doyen chargé de la recherche à la Faculté des Sciences agronomiques. L’économiste Peter Kasongo a aussi pris part à ce débat.

/sites/default/files/2019-09/26092019-service-relance-du-secteur-agricole-en-rdc_51_minutes_51_secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner