La table-ronde de Beni recommande plus de sécurité aux frontières de la RDC

Les participants à la table-ronde sur l’analyse des défis et solutions à la stabilisation, sécurité et cohésion sociale dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) ont recommandé jeudi 26 septembre au gouvernement congolais de résoudre le problème de la porosité des frontières et de démobiliser les jeunes des groupes armés tout en assurant leur réinsertion sociale avec l’aide des partenaires.

La paix à Beni passe par la maitrise de la porosité des frontieres, ont fait remarquer les participants à l'issue de leurs assises de deux jours. Ils ont aussi tous reconnu la nécessité de s’investir pour que le projet « Ensemble pour Beni » soit une réussite, afin que le retour de la paix dans ce territoire soit une réalité.

Ils ont par ailleurs invité les autorités à améliorer les conditions de vie de la population, indique Noëlla Muliwavio, présidente de la société civile territoire de Beni, dans cet extrait sonore :

/sites/default/files/2019-09/270919-p-f-benicloture_de_la_table_ronde.mp3

Cette table-ronde a réuni les représentants de toutes les couches sociales venant d’horizons et d’expertises divers. Elle s’inscrit dans le cadre du Projet « Ensemble pour Beni », initié par la Stratégie internationale pour la sécurité et la stabilisation de l’Est de la RDC. Ce programme de la MONUSCO appuie le programme national pour la stabilisation et reconstruction de la RDC (STAREC).

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner