RDC : le FMI conseille aux parlementaires de voter un budget 2020 « réaliste »

Le budget 2020 doit être réaliste et que les dépenses soient conformes avec les prévisions des recettes et les financements. C’est l’une des conclusions de l’entretien que les deux bureaux du Parlement ont eu mardi 1er octobre avec une délégation du Fonds monétaire international (FMI) à Kinshasa.

« Il faut considérer les différentes sources de financement, qui sont possibles et aider la gestion des finances publiques. Dans le passé, il y a eu l’enveloppe des dépenses plus grande que les recettes et cette situation a engendré des distorsions dans l’engagement budgétaire », a fait remarquer Mauricio Villafuerte, le conseiller du département Afrique.

Il a conseillé d’éviter de retomber dans cette situation pour la loi des finances 2020.

Mauricio Villafuerte a souligné la nécessité de la prise en compte du développement de la RDC dans la loi de finances de l’exercice prochain.

La délégation du FMI conduite par Mauricio Villafuerte, a échangé avec la présidente de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda et le 1er vice-président du Sénat, Samy Badibanga.

Son

La loi des finances que propose le gouvernement pour l’exercice 2020 est de 7 milliards USD. Ce chiffre représente une augmentation de 14% par rapport au budget précédent.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner