Forum des As : « Projet de loi de finances 2020 : Félix Tshisekedi attendu pour l’ultime option »

Revue de presse du jeudi 2 octobre 2019.

Le gouvernement de la RDC dirigé par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, se prononcera définitivement sur le projet de budget de l'Etat pour l'exercice 2020, au cours du Conseil des ministres prévu vendredi 4 octobre, renseigne Forum des As.

Le journal rappelle que sous réserve du consentement de l'Assemblée nationale, le Budget de l'Etat congolais pour l'exercice 2020, est chiffré à 11.853,4 milliards de Francs congolais, soit 7,0 milliards USD. Il se dégage un taux d'accroissement de 14,5%.

Mais nombreux sont encore ces Congolais qui demandent à l'Assemblée nationale de revoir ce projet de Budget à la hausse, pour lui permettre de répondre, mieux de l'adapter aux attentes de la population. C'est donc par rapport à tout ça que le gouvernement devra lever l'ultime option, analyse le quotidien.

Parmi les priorités des attentes des Congolais, on peut citer la gratuité de l’enseignement. Lors de son passage à Brazzaville, le président Tshisekedi a déclaré que  « la part budgétaire revenant à l’éducation sera de 20% du budget national.

Une autre donnée à la disposition des Congolais est celle portant sur le coût de la gratuité fixé à 2,6 milliards de dollars par les experts du secteur. Ces derniers ont estimé qu’en deçà de ce seuil, il est difficile de penser à la gratuité de l’enseignement en RDC. Dans ces 2,6 milliards, les autres segments de l’éducation ne sont pas concernés », décortique Le Potentiel.

Face à cette réalité du coût et au regard de la part budgétaire de l’éducation, il y a lieu d’estimer que pour la réussite de la gratuité, les 20% du budget de 7 milliards Usd, soit 1,4 milliard, dégage un gap de 1,2 milliard USD qu’il faut combler avant de prétendre réussir une quelconque gratuité de l’enseignement de base en RDC.

A ce sujet, Actualité.cd fait savoir que les nouveaux ajustements et mesures d'encadrement de la gratuité de l'enseignement de base en République démocratique du Congo (RDC) seront « présentés et analysés » vendredi 4 Octobre par le Conseil des ministres.

Un mois après la rentrée des classes, les enseignants n'ont toujours pas touché leur paie réajustée du mois de septembre. Ces derniers réclament pas moins de 300 USD de salaire de base majoré des indemnités de logements, de transports et de santé, indique le portail.

La RDC peut compter sur l’appui du FMI, selon Actu30.info, qui annonce que le Fonds monétaire international (FMI) se dit disponible à offrir son expertise et ses conseils pour que la RDC dispose d’un budget réaliste.

Dans un autre registre, Congoprofond.net fait remarquer que le directeur général de la société Minière de Bakwanga (MIBA), Albert Mukina Kanda, est révoqué de ses fonctions par le conseil d’administration, après la session tenue à Kinshasa du 25 au 27 septembre dernier. Il est reproché à ce haut cadre les incohérences dans la gestion courante de la société.

Dans le volet politique, Cas-info.ca écrit : « Washington n’envisage pas la levée des sanctions contre certains proches de Kabila. »

C’est l’envoyé spécial des USA dans la région des Grands-Lacs qui l’a déclaré après son entretien lundi à Washington avec le président Félix Tshisekedi.

Selon Peter Pham, l’administration Trump pourrait revenir sur ses décisions notamment si la justice congolaise se saisit du dossier. Les Etats-Unis se disent d’ailleurs prêts à fournir des éléments aux magistrats congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner