La Prospérité : « Bukavu : Félix Tshisekedi prêt à mourir pour la paix à l’Est du pays »

Revue de presse du mardi 8 octobre 2019

Le séjour de Félix Tshisekedi à Bukavu intéresse les journaux parus mardi 8 octobre à Kinshasa

Depuis l’après-midi du lundi 7 octobre 2019, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo séjourne à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, où il va présider mardi 8 octobre la cérémonie de l’inauguration et dénomination de la station des recherches agricoles moderne l’IITA de Kalambo, informe La Prospérité.

« Aussitôt arrivé, le Chef de l’Etat congolais a tenu un meeting populaire à la place de l’indépendance. En marge de cette sortie, il a laissé entendre, devant une marée humaine, qu’il est prêt à mourir pourvu que la paix règne définitivement dans la partie Est du pays souvent en proie aux groupes armés », poursuit le journal.

Il s’agit d’un signal fort que Félix Tshisekedi a lancé à partir de Bukavu, note Le Phare. A propos de la paix, précise le tabloïd, il a martelé ne ménager aucun effort pour l’entretien des FARDC (Forces de la République démocratique du Congo), « de manière à les placer au top niveau, afin qu’elles soient en mesure d’imposer la paix sur l’ensemble du territoire national. Le Président de la République a clamé, haut et fort, qu’il était prêt à mourir pour la paix, une paix définitive pour les fils et filles de la République démocratique du Congo. »

Actualité.cd reprend les propos de Félix Tshisekedi devant la foule réunie à la place de l’Indépendance à Bukavu :

« Notre combat sera celui de vous apporter la paix, une paix définitive, nécessaire pour la stabilité de notre pays. Lorsque nous étions en campagne, j’avais mis en avant dans le thème de ma campagne comme priorité, le bien-être de l’homme congolais qui commence d’abord par le défi de la paix. Je suis conscient des souffrances qui sont les vôtres et je n’ai ménagé aucun effort depuis que je suis au pouvoir pour entretenir nos forces armées et tout faire pour que celles-ci soient au top niveau et puissent faire leur devoir qui consiste à imposer la paix dans tout l’ensemble du territoire national. Et cette paix, croyez-moi, je suis prêt à mourir pour qu’elle soit une réalité. Je veux la paix et la paix définitive dans notre pays. »

Le Potentiel titre : « Félix Tshisekedi à Bukavu : ‘Je veux la paix et la paix définitive dans notre pays’ » Le président de la République a dit être prêt à se sacrifier pour que « la paix soit une réalité » en RDC. Avant d’ajouter : « Et cette paix, croyez-moi, je suis prêt à mourir pour qu’elle soit une réalité. Je veux la paix et la paix définitive dans notre pays », rapporte le quotidien.

Autre promesse faite lors de ce meeting, comme le relève 7Sur7.cd, concerne la gratuité de l’enseignement secondaire dans les prochaines années. Le chef de l'État a rassuré que cette gratuité serait également élargie au niveau de l'enseignement supérieur, selon le portail.

Actu30.info signale que c’est la première visite officielle du chef de Felix Tshisekedi dans cette ville du Sud-Kivu, depuis son élection à la tête du pays en décembre 2018.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner