Kinshasa : 3 morts à la suite de l’écroulement d’un mur à Selembao

Trois personnes ont trouvé la mort mercredi 9 septembre dans la commune de Selembao à Kinshasa, rapporte la Police nationale congolaise (PNC). Les victimes sont âgées de 28 ans, 6 et 4 ans.

Le même mercredi, des jeunes de quelques quartiers longeant la route de Matadi, entre l' UPN et la Cité verte, ont organisé une marche de colère pour interpeller les autorités sur les éboulements, les inondations des maisons et la progression des ravins dans ces quartiers.

Ils ont barricadé cette route empêchant ainsi tout passage de véhicules pendant quelques heures. Ils réclamaient des actions urgentes des services de la voirie, des autorités politico-administratives du pays et des communes de Selembao et Ngaliema.

Sous la fine pluie,  après les fortes précipitations de toute la nuit, de jeunes gens avec pierres en mains affrontaient la police qui tentait de dégager la route Matadi barricadée à l’aide des sacs de sables et autres arbustes.

« Nous avons un problème d’érosions ici. Au-delà de la route au camp Dumez, il y a une dizaine de maisons qui se sont écroulées. Il y a même un poteau géant de la SNEL qui risque d’être emporté. C’est pourquoi nous exigeons l’intervention du bourgmestre », a indiqué un manifestant. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner