Ituri : 5 morts après accrochages entre FARDC et Maï-Maï

Des miliciens Maï-Maï ont attaqué une position des FARDC jeudi 10 octobre vers 11 heures locales dans la petite localité de Mboki chefferie de Babila Babombi dans le territoire de Mambasa (Ituri). Il s’en est suivi un échange de tirs, à l’issue duquel quatre miliciens et un militaire FARDC ont été tués.

Des sources sécuritaires affirment que l’armée a réussi à repousser ces hommes armés vers le Nord-Kivu.

 

Le commandant de la 31ème Brigade, Le général Yav Avul, qui contrôle le territoire de Mambasa et sa périphérie confirme cette attaque. Il avance un bilan de quatre « Maï-Maï neutralisés », un sous-lieutenant des FARDC tué et un autre militaire grièvement blessé.

Il indique par ailleurs que l’armée a réussi à pourchasser ces miliciens, qui ont fui dans la brousse vers le territoire voisin de Beni.

« Pour le moment la situation est sous contrôle des forces loyalistes », affirme le général Yav Avul.

 

Selon certains activistes locaux des droits de l’homme, cette attaque des miliciens contre les positions des FARDC a provoqué le déplacement de nombreux habitants dans la zone.

 

« Environ 380 familles ont fui leur village pour s’installer à Biakato-centre. Plus de 100 autres familles ont trouvé refuge à Mandumbi dans le territoire voisin de Beni », renseignent des sources locales.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner