RDC : le Premier ministre interdit tout financement de cabinets ministériels par les entreprises et services publics

Dans une note circulaire, le Premier ministre interdit aux ministres de recourir aux entreprises publiques pour financer les dépenses de leurs cabinets. Ilunga Ilunkamba considère que « de telles pratiques sont contraires à la bonne gouvernance et constituent une grave entorse à l’acte d’engagement éthique auquel les membres du gouvernement ont individuellement adhéré ».

Le chef du Gouvernement exige en plus que les gestionnaires des entreprises publiques fassent également rapport sur les dépenses de ce genre qu’ils auraient déjà financées.

-Quelle analyse faire de cette directive du Premier ministre ?

 

Invités :

 

-John Banza Lunda, Député national élu de Kalemie dans la province du Tanganyika. Il est cadre de la coalition FCC-CACH.

-Jean-Baptiste Bomanza, Membre de l’opposition et cadre de la coalition LAMUKA.

-Joseph Kongolo, Analyste politique. Il est aussi coordonnateur du Bureau d’étude, d’analyse et d’accompagnement en gouvernance politique et leadership.

 

 

 

 

/sites/default/files/2019-10/14102019-p-f-dec-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner