De mauvais régimes alimentaires nuisent à la santé des enfants à travers le monde, alerte l’UNICEF

 L’UNICEF a alerté dans son rapport intitulé la situation des enfants dans le monde 2019 – Enfants, nourriture et nutrition, paru ce mercredi 16 octobre à New-York, que de mauvais régimes alimentaires nuisent à la santé des enfants à travers le monde.

L’UNICEF signale qu’au moins un enfant de moins de 5 ans sur trois, soit plus de 200 millions d’enfants, souffrent de dénutrition ou de surpoids.

En République Démocratique du Congo, on observe une stagnation de la prévalence du retard de croissance avec plus de 8.5 millions d’enfants de moins de 5 ans touchés, dont 52% vivent dans les ménages les plus pauvres.

 A en croire l’UNICEF, près de 1.5 million d’enfants de moins de 5 ans sont trop maigres pour leur taille.

La RDC est le premier pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre où les enfants ne grandissent pas bien.

L’enquête MICS 2018 citée par le rapport de l’UNICEF révèle également que seulement 54% d’enfants de 0 à 5 mois sur 2 sont allaités exclusivement au sein maternel.

Près de 920,000 enfants âgés de 6 mois à 2 ans ne consomment pas d’aliments recommandés capables de soutenir la croissance optimale rapide de leur corps et de leur cerveau.

Face à ces défis, l’UNICEF propose que la RDC et ses partenaires concentrent leurs efforts dans la nutrition en investissant dans les secteurs de l’agriculture et le développement rurale.

Elle plaide aussi pour la mise en place de programmes pour améliorer les systèmes alimentaires et les rendre sensibles aux enfants, ainsi que la mobilisation des investissements financiers dans les programmes de prévention et de lutte contre toutes formes de malnutrition.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner