RDC : près de 50% de ménages vivent en insécurité alimentaire

Une étude menée par l’ONG Institut congolais de recherche en développement et études stratégiques (ICREDES) montrent que 49,5% de ménages en République démocratique du Congo (RDC) vivent en insécurité alimentaire avec un niveau de malnutrition chronique de 43%. ICREDES a fourni ces chiffres mercredi 31 juillet à Kinshasa.

« C’est une situation alarmante. Le nombre de ménages en insécurité alimentaire a terriblement augmenté en une année. Nous sommes passés de 7 millions à 14 millions. Donc une augmentation de 10% », a indiqué Pr Augustin Kabeya, chercheur à ICREDES.

L’ONG ICREDES a présenté ces chiffres et bien d’autres dans le cadre d’un atelier de validation du rapport final de la revue stratégique sur l’objectif « Faim zéro » en RDC d’ici 2030.

Pr Augustin Kabeya explique cette situation par l’insécurité et la diminution de la pratique de l’agriculture, surtout dans les provinces de la RDC.

« L’agriculture devrait nous fournir l’essentiel de ce que nous mangeons. Il y a aussi l’insécurité à l’intérieur du pays, et les conflits interethniques ou intercommunautaires qui sont à la base de l’exode rural », a-t-il justifié.

Le chercheur d’ICREDES estime cependant qu’avec le potentiel que regorge ce pays en termes des terres arables, des cours d’eaux et des ressources humaines actives, la RDC peut atteindre l’objectif « Faim zéro », pourvu qu’il existe une volonté politique claire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner