Prison centrale de Bunia : « Il n’y a que 15 matelas pour 57 enfants en conflit avec la loi », selon les officiels

Cinquante-sept enfants en conflits avec la loi sont détenus à la prison centrale de Bunia et vivent dans des conditions très difficiles en violation des textes sur la protection de l’enfant. Selon le président du tribunal pour enfant en Ituri, ces enfants sont confinés dans une cellule de la prison où certains y dorment à même le sol.

La cellule de détention des enfants à la prison centrale de Bunia qui sert de quartier spécial pour enfant héberge actuellement 57 enfants en conflits avec la loi. Selon le président du tribunal pour enfant, ils sont accusés essentiellement de viol et vol simple.

Il précise qu’il n’y a que 15 matelas pour 57 enfants dans « cette cellule très salle et qui constitue un danger pour la santé de pensionnaires ». Il lance une alerte aux autorités et leur demande de construire une maison pour l’encadrement des enfants en conflit avec la loi.

L’ONG Ligue pour la protection de l’enfant au Congo (LIPEC) déplore également la détention prolongée de ces enfants dont les dossiers trainent au tribunal qui ne dispose que d’un juge qui ne peut siéger seul pour les dossiers en appel qui sont en souffrance.

Le coordonnateur de cette ONG Akim Heradi plaide pour l’affectation d’autres juges et des assistants sociaux.

 « Au tribunal pour enfants de Bunia, nous n’avons qu’un seul juge. Le seul juge dès qu’il est malade ou en déplacement, il n’y a pas d’audience. Et ce sont des enfants qui en souffrent. Il est important d’affecter d’autres juges », recommande Akim Heradi.

 La prison centrale de Bunia compte plus de 1350 détenus, ce qui représente six fois sa capacité initiale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner